MMA – la destination finale des réalistes absolus.

Le 18 septembre 2018, tous les japonais sont accablés par une grande tristesse, parce qu’un homme est décédé à cause de cancer. Il s’agit d’un homme japonais qui s’appelle Norifumi « KID » Yamamoto. Il était un combattant professionnel de MMA (Mixed Martial Ars), aimé par tout le monde.

Norifumi "KID" Yamamoto, décédé en septembre 2018.

Oui, les arts martiaux professionnels y compris le MMA sont très populaires au Japon. Plein de tournois des arts martiaux tels que la boxe anglaise, la boxe thai ou le jujitsu brésilien sont organisés partout et ils attirent toujours beaucoup de spectateurs.

Le premier UFC en 1993 à Denver, aux Etats-Unis.

Surtout depuis des années 90, la popularité du MMA est élevée de manière fulgurante. Le pays pionnier de ce domaine est (encore) les Etats-Unis, et la-bàs le premier grand tournois mondial a été organisé en 1993 qui est nommé le UFC (Ultimate Fighting Championship). Pendant ce temps, cet art martial est développé aussi au Japon et la version japonaise de l’UFC, la « PRIDE » a été inaugurée en 1997. Les matchs ont lieu chaque fois dans des très grands lieux et plusieurs dizaines de milles spectateurs sont allés regarder des combats. Les grands matchs sont télévisés à toutes les régions du pays. L’organisateur a invité des combattants internationaux très forts du Brésil ou de la Russie par exemple, et ses combattants étrangers sont aussi bien aimés et respectés par les spectateurs japonais. En outre, quelques combattants européens sont venus pour y participer, parce que dans certains pays européens y compris la France, l’événement du MMA est interdit. Ainsi la « PRIDE » est devenue un événement très grand et international.

Fedor Vladimirovitch Emelianenko, combattant russe et le champion de la PRIDE.
Antônio Rodrigo Nogueira, jujitsuka brésilien surnomé "Minotauro", rival de Fedor.

Qu’est-ce que c’est la raison du succès aussi important ? C’est parce que, le MMA nous donne une réponse assez convaincante à la question perpetuelle : « quel art martial est le plus efficace ? ». Par exemple au Japon, il y a des arts martiaux traditionnels tels que le judo, le karate ou l’aikido, et on a également importé la boxe anglaise ou la boxe thai. Cependant chaque art martial a ses propres règles qui limitent la situation de combat (par exemple dans un match de la boxe anglaise, on a le droit de taper par les poings mais les technique de soumission sont interdites). Dans un match de MMA, en revanche, il n’y a quasiment pas de ce type de limitation, donc on peut voir et comparer objectivement des techniques de chaque art martial. Pendent le développement du MMA, certains arts martiaux ont chuté au niveau de la popularité après avoir démontré ses points faibles dans les matchs, et seulement les arts martiaux dont l’efficacité est prouvée sont adoptés par les combattants. Le MMA pourrait donc être la destination finales des combattants réalistes qui poursuivent la gloire sur le ring (ou dans la cage).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *